3 astuces pour ouvrir une porte blindée

porte blindée

Une porte blindée se démarque par sa grande robustesse. Elle impressionne au premier regard avec un effet dissuasif immédiat. Elle dispose aussi généralement d’une serrure résistante de qualité exceptionnelle. Elle vous garantit donc une sécurité optimale. Toutefois, ces atouts peuvent devenir problématiques lorsque celle-ci se verrouille à votre insu. Découvrez dans cet article quelques astuces pour ouvrir aisément une porte blindée.

Le crochetage

Cette technique permet de débloquer une porte blindée sans la détériorer. Pour utiliser ce système, vous devez disposer de certains outils spécifiques. Vous aurez notamment besoin d’un crochet et d’un entraineur pour faciliter la rotation. Cet exercice exige une certaine expertise et quelques prérequis. Vous opérez avec soin et minutie. N’hésitez pas à solliciter un professionnel si vous rencontrez des difficultés pour mettre en œuvre cette technique. Ce serrurier Brest pourra vous assister si vous résidez dans l’extrême-ouest de la Bretagne.

Le système de by-pass

Cette solution s’applique essentiellement pour une porte blindée claquée. Vous parviendrez à ouvrir la serrure en exploitant notamment les défauts du mécanisme de verrouillage. Concrètement, vous glissez une radiographie médicale entre la porte et son encadrement. Vous agissez avec minutie et perspicacité de manière à insérer aisément ladite radio. Cette technique se révèle très pratique. Il permet de débloquer la porte sans détruire la serrure.

L’exploitation d’une carte de crédit

Pour mettre en œuvre cette technique, vous devez disposer d’une grande carte de crédit. Assurez-vous de sa souplesse. Vous l’introduisez délicatement entre la porte et l’encadrement de manière à former un angle perpendiculaire. Ladite carte doit impérativement toucher la poignée de la porte. Pour déclencher l’ouverture, vous devez également jouer sur le mécanisme de verrou. Ce système s’apparente à la technique de la radio. Après sa mise en œuvre, la serrure demeure intacte.

Laisser un commentaire