Quand faut-il utiliser le disjoncteur différentiel à haute sensibilité ?

interrupteur-differentiel

Le disjoncteur 30 mA ou à haute sensibilité  est exigée sur certains circuits électriques depuis 2003. Assurant une meilleure protection contre les risques électriques, ce dispositif est à installer partout ou une sensibilité élevée est nécessaire. Mais, concrètement, dans quel cas faut-il le prévoir et comment l’installer ?

L’utilisation du disjoncteur différentiel à haute sensibilité

La norme NF C15 100 prévoit l’utilisation de disjoncteur différentiel, nécessaire à la protection des personnes contre les différents risques électriques.Une installation qui se déclenche et coupe le courant en cas de risques électriques, le disjoncteur différentiel est soit standard soit à haute sensibilité. Le disjoncteur différentiel à haute sensibilité ou le différentiel de 30 mA est nécessaire dans les pièces où les risques électriques sont beaucoup plus importants.L’installation de ce type de disjoncteur permet de couper le circuit dès lorsqu’une anomalie même minime est détectée.

La norme exige depuis 2003 le disjoncteur différentiel à haute sensibilité sur certains circuits électriques à haut risque. Il faut notamment l’installer dans les pièces d’un logement ou des locaux très humides. Aussi, le différentiel à haute sensibilité est requis en cas d’utilisation d’équipements à haute puissance à l’extérieur de l’habitat.Sur certaines parties de l’installation électrique, à défaut d’une prise de terre telle qu’il est requis par la norme, l’électricien installe aussi ce type de différentiel.

Installation du différentiel en quelques étapes

L’installation d’un disjoncteur différentiel à haute sensibilité suit la même règle que la pose d’un disjoncteur standard.Pour réussir à l’installer tel un professionnel électricien, suivez ce guide.Dans un premier temps, il faut s’équiper d’un différentiel de 30 mA adapté au circuit. Ensuite, le courant devra être coupé avant toute intervention afin d’éviter tous risques d’électrocution.

Le différentiel est à placer au niveau du tableau électrique qui se trouve dans la gaine technique du logement. Il est fixé au tout début du circuit et sera relié aux câbles du tableau de répartition.Ensuite, en dessous du disjoncteur différentiel à haute sensibilité, il faut le connecter au circuit électrique à protéger. Ainsi faite, l’installation du différentiel va garantir la protection des utilisateurs lorsqu’une anomalie ou un dysfonctionnement se manifeste. Le courant pourra alors être rétabli en mettant en position « on » le disjoncteur général.

Laisser un commentaire