Tout ce qu’il faut savoir sur la production d’eau chaude en copropriété

eau-chaude

Vivre dans un immeuble, c’est souvent s’apprêter à disposer d’un système de production d’eau chaude collectif. Si son mode de fonctionnement est équivalent d’un système de chauffage, celui dédié à la production de l’eau chaude d’un immeuble est toutefois jugé trop énergivore. Mais comment fonctionne-t-il effectivement et quels pourraient être les techniques pour réduire la consommation d’eau chaude d’un appartement.

La production d’eau chaude en copropriété, comment ça fonctionne ?

La production d’eau chaude en copropriété est de moins en moins courante, mais elle existe encore dans certains appartements. Située au sous-sol, la chaufferie qui assure la production d’eau chaude de tout un immeuble est souvent munie d’un ou plusieurs générateurs de chaleur, soit une chaudière ou une pompe à chaleur. Toutefois, d’autres solutions de chauffe telles que le solaire ou la thermodynamique peuvent aussi fournir l’eau chaude d’une copropriété.

L’eau après avoir été chauffée par ces appareils va par la suite être acheminée et redistribuée dans chaque appartement par le moyen des canalisations. Le technicien plombier va dans la plupart des cas créer un réseau de distribution bitube qui permet de faire circuler l’eau chaude de la chaudière aux émetteurs de chaleur se trouvant dans les appartements. Toutefois, un système de distribution monotube pourrait aussi être utilisé pour la fourniture en eau chaude de tout un immeuble.Cette technique de distribution tend à disparaître et est remplacée par le chauffage individuel centralisé.

Comment réduire la facture d’eau chaude en copropriété

L’un des aprioris dont souffre la production d’eau chaude collective est le flou relatif à la consommation personnelle de chaque usager. En effet, beaucoup redoutent l’inégalité entre consommations réelles et la facture départagée par le syndic. Toutefois, ce doute tend à disparaître, car aujourd’hui, tous les bâtiments à usage d’habitation qui disposent d’un moyen de production d’eau chaude collectif doivent disposer d’un outil de répartition efficace. En effet le répartiteur devient indispensable pour permettre à tout un chacun de connaitre et réguler la consommation en eau chaude.

Mais ce répartiteur va surtout servir à chaque utilisateur de comprendre le montant de la facture et éventuellement de la réduire. En effet, le seul fait de connaitre le coût de la consommation en eau chaude permet de réduire la facture de 10 %. D’autres petits dispositifs comme le mousseur peut aussi être très utile pour réduire la consommation en eau chaude.À défaut d’équiper les robinets de ce réducteur de débit, il faut alors opter pour des robinets thermostatiques qui en régulant la température de l’eau vont aussi permettre de réaliser quelques économies sur l’eau chaude.

 

 

Laisser un commentaire